Françoise Leprince

Françoise-leprince

Françoise Leprince

Maman de 3 enfants, grand-mère de 10 petits enfants. Fondatrice du collectif « mamies papis chagrins »

Activités Professionnelles :Ancienne assistante sociale puis cadre RH

Thématiques :
✅ Droits des Grands Parents

Déclarations

Le droit des enfants leur avenir est mon ADN. Ancienne assistante sociale puis cadre RH, je suis maman de 3 enfants et grand-mère de 10 petits enfants à qui je consacre mon temps et toute mon affection pour les voir se développer en sécurité affective et matérielle. Un de mes fils a connu un divorce difficile, suite à un jugement lui refusant la garde alternée sans raison objective, sa fille de 4 ans a été privée de son père pendant 4 ans et par voie de conséquence, de ses grands-parents aussi ! Car comment voir ses petits-enfants quand le papa ne la voit qu’un week-end sur 2 et la moitié des vacances scolaires. Au seul motif que la maman s’y opposait, reconnaissant pourtant les qualités éducatives, affectives du papa.

Cet enfant a été privé de son papa et de toute sa famille paternelle sans aucune raison, perturbant ainsi son développement pyscho-affectif. Quand la maman a lâché prise, ne pouvant argumenter d’avantage la garde alternée a été mise en place pour le bonheur de cette petite fille, de son papa et de ses grands-parents.

Je rejoins cette liste « défendre les enfants » car elle représente mes valeurs : défendre les enfants quand ils n’ont pas toujours la capacité de comprendre ce qu’est un parent protecteur, bienveillant, aimant, sécurisant, éducateur et celui qui ne l’est pas. La société, la justice, doit alors lui garantir des droits de grandir en sécurité, en étant éduqué, aimé et protégé par ses 2 parents surtout quand aucun fait répréhensible par la loi ne s’y oppose. L’aliénation parentale, le conflit de loyauté font partis de la manipulation mentale d’un parent qui met son enfant sous emprise, pour exclure l’autre parent de la vie de l’enfant. Ce dernier n’étant pas toujours en capacité d’y résister. De graves conséquences pour les enfants qui sont les enjeux de leurs parents sont ainsi constatées, créant ainsi un frein à leur bien-être et à leur développement harmonieux de futurs adultes.

J’ai créé un collectif « mamies papis chagrins » pour répondre au désarroi des grands parents qui ne voient plus leurs petits-enfants quand leur enfant ne voit plus un de ses parents. Les droits des enfants respectés garantissent aussi le droit des familles à voir grandir leurs enfants et petits-enfants.

Françoise LEPRINCE

LOGO contre l'exclusion parentale sans texte - lignes fines

Rester en contact ?

Recevez nos informations

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.

Partagez Cet Article

Publié

dans

,

par

Étiquettes :