Katja Low

Katja Low

Katja Low

52 ans, belge. 4 enfants dont 3 en rupture de lien total.

Après une longue bataille de plusieurs années pour tenter de retrouver mes enfants, après avoir sollicité l’aide du Tribunal de la famille en vue d’une expertise, pensant alors que cela m’aiderait, après tant de notes écrites, de témoignages, d’appels à l’aide, de retrouvailles manquées, après la création d’un groupe de sensibilisation à la thématique de l’aliénation parentale (Solidarité aliénation parentale – Belgique), après m’être remise en cause, avoir sombré, m’être relevée, devenue activiste, combattante, résiliente, et tenter de ne jamais perdre force et courage, mais surtout face au manque de reconnaissance de ce fléau de l’aliénation parentale et d’aide au niveau belge, quoi de mieux que cette démarche au niveau européen au sein de Droits du parent et de l’enfant, avec je l’espère des retombées pour tous.

Je suis et reste une maman de 52 ans qui s’est retrouvée un jour en deuil de ses enfants vivants. Mais je veux encore continuer à me battre.

Pour mes enfants, pour tant d’autres parents désespérés, pour tant et tant d’autres enfants otages de ces conflits de loyauté extrême dans le cadre le plus fréquent de divorces hyper conflictuels.

L’aliénation parentale doit être reconnue et légiférée !

Les parents et enfants victimes doivent être reconnus comme tels, et protégés.

Activités Professionnelles : Export Area Manager Afrique.

Thématiques :
✅ Droit à la parentalité et grand-parentalité.
✅ Protection de l’enfance.
✅ Protection des parents victimes d’aliénation parentale et de leurs droits.

 

Déclarations

 

Solidarité aliénation parentale – Belgique
https://www.facebook.com/groups/648521993860914/

LOGO contre l'exclusion parentale sans texte - lignes fines

Rester en contact ?

Recevez nos informations

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.

Partagez Cet Article

Publié

dans

,

par

Étiquettes :